La boutique de troc insolite

Publié le par Sandrine et Igor

C’était une journée froide et humide. Un brouillard dense recouvrait tout du ciel à la terre. Glacé jusqu’aux os, je cheminais lentement, sifflotant pour me donner du courage, mon lourd balluchon me flottant dans le dos. J’arrivais dans un village à moins que ce ne fusse quelque hameau. L’espoir de trouver un endroit ou me réchauffer me fit marcher plus allégrement.

Je vis une cour de ferme, qui ressemblaient à beaucoup d’autres, si ce n’est qu’au bout une pancarte verte et jaune indiquant Aux mille merveilles au dessus d’une petite maison en pierres à un étage.

-Ils auront bien un café ici, me dis-je, en avançant d’un pas ferme.

Un grand bâtard aux yeux vairons vint me renifler d’un air critique mais, agitant la queue en signe d’approbation, il me laissa poursuivre plus avant.

En m’avançant, j’aperçus par les fenêtres tout un assemblage d’objets hétéroclites : boîtes à biscuits en métal rouillé, lampes à pétrole, landau, jeu de quilles, armoires normandes…

Je poussais la porte au son d’un tintement de cloche. Je me trouvais face à un comptoir derrière lequel une charmante petite vieille tricotait, assisse sur son fauteuil à bascule au coin du feu. Une bouilloire chantait gaiement sur un fourneau en faïence blanche et bleue.

(...) Conte de Sandrine Weislinger bientôt illustré par Michel Lascault.

Commenter cet article